Connaître l’histoire pour ne pas la revivre

« Ma petite juive est à Dachau… » On croyait de telles paroles inimaginables chez nous,
 aujourd’hui.

C’est pourtant bien ce que nous avons tous entendu chanter récemment par le président du Front national, sénateur de son état, preuve s’il en était besoin que le combat de François Bovesse et de la résistance démocratique n’est jamais définitivement gagné et qu’il importe toujours de cultiver la flamme du souvenir.

A ce propos, savez-vous qu’à Liège une ASBL agit sous un nom évocateur « Les Territoires de la Mémoire  » ?
Cette association vous propose d’effectuer un parcours symbolique où les visiteurs sont placés dans la situation d’un déporté sous le régime nazi.
Des témoignages et des photographies retracent en 45 minutes, étape par étape, ce parcours infernal au cœur de l’univers concentrationnaire.
La philosophie de cette association peut se résumer en trois mots « Plus jamais ça ! ». Voici un extrait des objectifs de cette asbl :
« A l’issue de la Seconde Guerre mondiale, nombreuses furent les personnes qui décidèrent de tout faire pour que l’horreur des conflits armés, des massacres de masse et des camps nazis ne se reproduise plus jamais. Les dictatures de toutes sortes ont pourtant continué à surgir un peu partout dans le monde. Nous pensions qu’en Belgique, la bête immonde était définitivement endormie. Elle ne faisait que sommeiller et, au début des années 90, des partis et des mouvements d’extrême droite ont à nouveau fait leur apparition tant au nord qu’au sud du pays.
Oser dire non et résister ! «  Les Territoires de la Mémoire », refusent l’intolérable et les agissements de tous ceux qui tentent de limiter nos libertés fondamentales.
« Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre ! ».
Le Centre d’Education à la tolérance et à la résistance pense que l’évocation du souvenir est indispensable pour ne pas reproduire certaines erreurs du passé et participer à la construction d’une société plus humaine. Sensibiliser les plus jeunes au devoir de mémoire et de vigilance, dénoncer le mensonge et l’oubli, éduquer  à la citoyenneté… c’est la responsabilité de tous ceux qui veulent préserver la liberté et la paix. C’est également la raison d’être de l’asbl « Les Territoires de la Mémoire ».
Une noble ambition et un programme d’une furieuse actualité !

Coordonnées :
Centre d’Education à la Tolérance et à la Résistance
86, boulevard d’Avroy     4000 Liège

Et si vous voulez pleinement « rentabiliser » votre déplacement, d’autres musées très intéressants vous ouvrent également leurs portes :

le Musée de la vie wallonne Cour des Mineurs
le Musée de la Science
l’Aquarium et Musée de Zoologie de l’Université de Liège  Quai Van Beneden

Pour plus d’informations, un site aussi complet que convivial vous guidera dans vos recherches : www.lesmuseesenwallonie.be                                                

Françoise Theys